Il y a malheureusement un point commun à tous les filaments d’impression 3D : ils ne procurent pas d’adhérence.
La seule force musculaire ne suffit pas à soulever un objet lourd (verre d’eau) qui glisse et tombe.

Les filaments flexibles sont un peu meilleurs que les rigides car l’écrasement augmente la surface de contact, mais c’est à peine mieux.

L’adhérence (le grip) doit être apportée par un ajout supplémentaire, pour permettre de soulever un verre d’eau plein sans que celui-ci ne glisse.

Nous avons testé toutes sortes de solutions, de la colle aux doigtiers, et sommes toujours à la recherche de la panacée.

Pour l’instant notre recommandation va au PlastiDip, en aérosol ou en gel.

Pour fournir à l’appareil la meilleure adhérence possible, il faut recouvrir le bout des doigts et la paume.