Les élastiques

L’utilité des élastiques est de ramener les doigts en position ouverte lorsque la main est au repos. Pour minimiser l’effort de fermeture, ils doivent exercer la plus petite tension possible qui permettre d’ouvrir les doigts.

Les différentes variantes de la main Phoenix utilisent  des élastiques dentaires, sauf la main Phoenix reborn qui utilise des élastiques filaires. Les mains Raptor et Raptor Reloaded utilisent aussi des élastiques filaires.

Les élastiques dentaires sont très simples à poser et remplacer, mais se fatiguent vite et doivent être remplacés souvent. Ils sont aussi difficiles à trouver dans certains pays, et supportent mal les climats chauds.
Les élastiques filaires demandent un peu plus de travail lors de la pose, mais ils permettent un réglage fin de la tension et sont disponibles partout dans le monde.

Elastiques dentaires

Les élastiques dentaires existent en plusieurs diamètres et plusieurs forces. Ils vous seront fournis lorsque vous ferez des mains pour des destinataires. Pour votre main de test procurez-vous un sachet de diamètre 1/4″ dans la plus grande force possible, idéalement 6,5oz.

Placez les élastiques sur les plots situés sur le dessus des doigts. Les élastiques touchant la paume sont en cercle, tandis que les élastiques touchant les phalanges terminales sont en huit (pour éviter qu’ils ne se coincent dans l’articulation).

Elastiques filaires

Les élastiques filaires sont utilisés en 1mm de diamètre pour la majorité des cas, exceptionnellement en 2mm pour de très grandes mains.

Les élastiques passent dans des canaux sur le dessus des doigts, et sont noués sur les ponts à leurs extrémités. Côté paume ils passent aussi dans des canaux mais ne sont pas noués, ils reviennent simplement vers le doigt d’à côté, connectant les doigts deux par deux. Sauf bien sur le pouce qui lui est noué à chaque extrémité.

Enfiler un élastique peut s’avérer l’expérience la plus frustrante qui soit, ou la plus rapide.

L’astuce consiste à faire une boucle en fil nylon, bien plus rigide que l’élastique, et d’aller chercher celui-ci en faisant suivre à la boucle le cheminement inverse de celui souhaité par l’élastique.