Les tendons

Les tendons sont en fil nylon non élastique monofilament. Ils sont utilisés pour fermer les doigts lorsque l’utilisateur plie le poignet ou le coude, selon l’appareil, main ou bras.

Ils passent dans les canaux de la paume et sous les doigts, et sont attachés aux ponts aux extrémités des doigts.

Avec le tensionneur à trois pins que nous recommandons, seul le fil du pouce est attaché sur la pin du tensionneur. Pour les quatre autres doigts le fil ne fait que traverser le chas et redescend sur le doigt d’à côté. Les index et majeur sont ainsi câblés ensemble, de même que l’annulaire et l’auriculaire.

Outre le bénéfice de diviser par deux le nombre de nœuds et de simplifier l’assemblage, cet arrangement permet d’obtenir un grip semi adaptatif qui sera plus efficace que si les fils étaient tous noués sur le chas d’une pin du tensionneur.

Câblage

Note : l’assemblage mécanique de la main doit être terminé.

Index-majeur : Partez du bout de l’index et faites passer le fil nylon dans les canaux sous les doigts, puis remonter dans le canal au dessus de la paume. Passez-le dans le chas de la pin du milieu, et redescendez dans la canal de la paume allant au majeur. Terminez en passant dans les canaux sous les phalanges du majeur, nouez le fil sur le pont au bout du doigt. Coupez le fil qui dépasse de l’index en laissant une bonne longueur (15cm) mais ne le nouez pas encore.

Auriculaire-annulaire : répétez la même opération pour ces deux doigts en utilisant la pin du tensionneur la plus éloignée du pouce. Une fois terminée vous devez avoir une extrémité du fil nouée sur l’auriculaire et une longueur doit dépasser de l’annulaire.

Pouce : Nouez le fil sur le chas de la pin du tensionneur la plus proche, faites-le passer dans le canal de la paume conduisant au pouce, puis redescendre sous le doigt et dans les canaux sous les phalanges. Laissez une longueur d’environ 15cm et coupez le fil.

Finalisation du câblage

Cette étape va finaliser les nœuds et redresser le gantelet à 30° par rapport à l’horizontale.
Assurez-vous que les pins du tensionneur sont bien vissées à moitié. Elles serviront au réglage fin qui permettra d’obtenir une tension identique des tendons sur tous les doigts, et doivent pouvoir être serrées ou desserrées selon le besoin.

Faites un seul nœud sur le pont au bout du majeur avec la longueur de fil qui dépasse. Tendez-le jusqu’à redresser en arrière le gantelet, qui doit former un angle de 30° avec l’horizontale.
Lorsque c’est fait, finalisez le nœud avec une perle de sertissage ou en empilant plusieurs autres nœuds l’un sur l’autre.

Répétez l’opération avec le petit doigt, puis avec le pouce.

Le câblage est terminé, en actionnant l’appareil (en appuyant sur le gantelet tout en maintenant la paume en position) les doigts doivent se fermer.
S’ils ne se ferment pas tous en même temps, utilisez les vis du tensionneur pour compenser.
En position fermée, le pouce doit venir au contact de l’index.

Les nœuds

Tous les pécheurs le savent, les nœuds sur le fil nylon ont la manie de se défaire.
Lorsque vos nœuds définitifs sont faits et que vous êtes satisfait du câblage, fixez-les avec une goutte de colle cyanoacrylate (super glu).
Alternativement vous pouvez utiliser des perles ou tubes de sertissage, qui évitent d’avoir à faire les nœuds. Passez le fil dedans, écrasez avec un pince, c’est fait.
Les perles de sertissage sont utilisées pour faire des colliers, les tubes de sertissage par les pêcheurs.